Accueil Articles Bicentenaire Des Sapeurs Pompiers de Paris
Bicentenaire Des Sapeurs Pompiers de Paris PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Webmaster   
Mercredi, 19 Octobre 2011 17:49

Quelques dates qui ont marqué la création de la BSPP

Par Christophe Cornevin Publié le 12/07/2011 à 12:16 Réactions (4) (Le Figaro)

 

1er juillet 1810 : Une soirée en l'honneur du mariage de Napoléon avec l'archiduchesse Marie-Louise est donnée à l'ambassade d'Autriche où se pressent deux mille convives. Un incendie éclate. Le drame coûte la vie à une centaine de convives et l'enquête révèle de nombreuses défaillances du service civile de lutte contre l'incendie. Napoléon crée alors le bataillon de sapeurs.

 

8 août 1868 : Au cours d'un incendie rue Saint-Antoine, le caporal Thibault sauve plusieurs personnes au moyen de son échelle à crochet et d'une prouesse hors du commun. L'exploit rejaillit sur le prestige du Régiment. Le caporal Thibault devient le symbole national du sauveteur.

 

10 août 1903 : A 18h30, les câbles d'alimentation d'une motrice de la ligne n°2 du métro en direction de Nation prennent feu. La rame est évacuée à Ménilmontant. L'épais nuage de fumée noire et brûlante pénètre la station Couronnes bondée de voyageurs. Les installations électriques disjonctent. Dans l'obscurité, hommes et femmes pris de panique se précipitent du côté opposé à la sortie. Quatre-vingt quatre personnes meurent asphyxiées.

 

 

 

17 février 1978 : Explosion rue Raynouard à Paris. Un immeuble est dévastée par des voitures soufflées. Tandis qu'une forte odeur de gaz se répand dans le quartier et que les pompiers procèdent à de nombreux sauvetages et évacuations, une seconde déflagration puis une troisième ravagent deux autres immeubles. Le bilan est lourd : 13 morts et 83 blessés, parmi lesquels 10 «soldats du feu».

6 février 1973 : Un incendie ravage le CES, rue Edouard-Pailleron à Paris. Le bâtiment préfabriqué composé d'acier non protégé du feu et de panneaux de polystyrène est ravagé en quelques dizaines de minutes. Bien qu'ayant sauvé une vingtaine d'élèves et maîtrisé l'incendie moyen de lances à grandes puissances. Les sapeurs-pompiers relèvent des décombres les corps de seize enfants et quatre adultes.

 

Les sapeurs-pompiers de Paris célèbrent leur bicentenaire

Par Christophe Cornevin Publié le 12/07/2011 à 12:16

Créés sous l'Empire, les soldats du feu sont maintenant des «soldats de la vie».

Considérée comme l'une des plus prestigieuses unités de la préfecture de police de Paris, la brigade des sapeurs-pompiers s'apprête à célébrer avec faste son bicentenaire. Deux cents ans d'histoire émaillée de hauts faits d'armes, mais aussi de tragédies, qui ont façonné le destin de la capitale.

Le soldat du feu est devenu un héros contemporain, l'un des plus populaires dans le cœur des Français. Il faut dire que jamais un corps ne s'est autant professionnalisé. Tour à tour confiée à une caste de religieux au Moyen-Âge, puis à un membre de la troupe de Molière qui obtient de Louis XIV le monopole de douze pompes à bras, la lutte contre les flammes se mène alors dans le plus pur style baroque. «À l'origine, les incendies sont pris en charge par les couvreurs et les charpentiers, sélectionnés par leurs connaissances du bâtiment et leur agilité, explique le colonel Pascal Le Testu, porte-parole de la brigade. Après un effort d'organisation, le système tombe en déliquescence à la Révolution où les chefs, élus du peuple, sont davantage recrutés sur leurs talents oratoires que sur leur efficacité opérationnelle…» Le chauffage au bois, l'éclairage à la bougie, les tentures et les peintures à l'alcool recouvrant des parois inflammables multiplient les brasiers de part et d'autre de la Seine.

«Sauver ou périr»

Au lendemain de l'incendie de l'ambassade d'Autriche le 1er juillet 1810, l'empereur donne un coup de torchon qui balaie le préfet de police et le chef des gardes pompes. Par décret, il crée en septembre 1811 le bataillon des sapeurs-pompiers, premier corps professionnel au monde qui, entre deux incendies, font du maintien de l'ordre fusil à la main. Depuis lors, les soldats du feu se sont imposés comme modèle. Apprenant à maintenir une forme d'athlète avec les cours de gymnastique -toujours en vigueur- introduits par un colonel d'origine espagnole, transformant en casernes des sites réquisitionnés comme l'Hôtel de Sévigné ou encore le Quai des Orfèvres, la brigade innove et développe même les premières pompes à vapeur grâce à l'ingénieur-capitaine Krebs, un visionnaire qui a créé des ballons dirigeables ou encore des sous-marins électriques.

Deux siècles plus tard, la brigade s'est métamorphosée, tout en conservant un état d'esprit qui se résume à leur devise «sauver ou périr» un périmètre d'action qui a doublé depuis 1967, le centre de gravité de la profession a basculé de l'incendie au secours à victimes, qui a augmenté de 900% entre 1977 et 2010 et représente 70% des missions. Le délai moyen d'intervention est de 7 minutes 35 secondes. Comme l'a confié au Figaro le général Prieur, commandant la brigade, «les pompiers de Paris sont devenus un énorme service public d'ambulances». La lutte contre les incendies, de l'ordre de 18.000 à 20.000 par an, ne représente guère plus de 4% des interventions. Comme le résume un officier, les soldats du feu sont devenus des soldats de la vie. «Le nombre de secours à victimes est reparti à la hausse après 2005 lorsqu'a été mis fin à l'obligation jusqu'alors faite aux médecins libéraux d'effectuer des astreintes qu'ils assuraient en dehors des heures et des jours ouvrables, précise-t-on à la brigade. Plus de 350.000 personnes ont été prises en charge par les équipes de secouristes ou médicales de la brigade qui ont contribué à sauver plusieurs dizaines de milliers de vies.»

Aujourd'hui, 8.500 hommes et femmes servent sous l'uniforme de la brigade, désormais le plus grand corps de sapeurs-pompiers en Europe. Près de la moitié sont célibataires, les deux tiers viennent de province, 40% sont titulaires du baccalauréat. Leur statut militaire, unique en France avec les marins-pompiers de Marseille, leur dicte un certain nombre de devoirs, dont un engagement total dans le cadre de leurs multiples missions. C'est pour cette raison que le pompier parisien travaille 3.200 heures par an, soit le double de la durée légale du temps de travail!

Confrontés à la construction de plus en plus de tours de grande hauteur, villes verticales culminant à plus de 320 mètres, les pompiers se préparent aux nouveaux défis soulevés par la mégalopole parisienne. Un nouveau centre opérationnel ultrasophistiqué, qui a nécessité plus de deux ans de travaux de chantier, va leur permettre d'être plus efficaces. L'année dernière, la brigade a sauvé la vie de 20.000 personnes.

 

 

 

PROGRAMME DES MANIFESTIONS – Création du bataillon de Sapeurs Pompiers de Paris

A partir du mois de juin 2011
Une exposition itinérante thématique sur la Brigade et ses évolutions est présentée à la préfecture de police et dans de nombreuses mairies parisiennes et franciliennes de la petite couronne

14 juillet 2011
La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris est mise à l’honneur lors de la fête nationale et en particulier lors du défilé militaire sur les Champs-Élysées

4 août 2011 – 18h
Conférence : « L’histoire de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris »
par le Major Rolland, sapeur-pompier de Paris et conférencier
Lieu : Mairie du 17e, 16/20 rue des Batignolles – 75017 Paris

17 septembre 2011 – 20 h
Spectacle : La Nuit du Feu 2011
Plus de 300 sapeurs-pompiers (les gymnastes, la musique et le chœur de la Brigade) entourés de l'équipe motocycliste, de l'équipe spéciale de la préfecture de police, les quadrilles de la garde républicaine, accompagnés des musiques de la garde républicaine et des gardiens de la paix de la préfecture de police.
Ce spectacle exceptionnel  au Palais Omnisports de Paris Bercy a été organisé par l’association pour le développement des œuvres sociales des sapeurs-pompiers de Paris (ADOSSPP) et présenté par Michel Drucker.

 

18 septembre 1811

Messe à la Cathédrale NOTRE DAME DE PARIS le matin
Prise d’armes Paris à la Porte de Champerret en fin de matinée et inauguration du Monument aux Morts de Champerret
Repas dans les compagnies de coeur l’après-midi

Vendredi 30 Septembre

Grande prise d’armes aux Invalides

Cérémonies itinérantes dans le cadre du bicentenaire

-  le 28 mai 2011 dans les Villes de VERDUN et VAUQUOIS

-  le 10 Septembre 2011 à Rouen cérémonie d'hommage à la mémoire des sapeurs pompiers de Paris morts pour la France, lors des bombardements de la “semaine rouge” à Rouen le 2 Juin 1944

-  le 11 Novembre 2011, cérémonie à Reims


ILLUSTRATIONS DANS LE CADRE DU BICENTENAIRE

Livres

- Sapeurs-Pompiers de Paris

Dans le cadre de la célébration de son bicentenaire, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris, la brigade de sapeurs-pompiers de Paris s'est associée aux éditions Albin Michel afin de publier un livre de prestige inédit. Cet ouvrage de collection, regroupe un ensemble de documents historiques, de photographies spectaculaires et de textes originaux retraçant l'histoire de ce corps mythique.
En 448 pages et plus de 1 200 illustrations, ce livre vous fera découvrir la fabuleuse épopée du sapeur-pompier de Paris, de ses origines jusqu'à nos jours. Un ouvrage indispensable pour tous les collectionneurs et passionnés des soldats du feu !

 

- "Le Régiment de Sapeurs-Pompiers de Paris 1938-1944" édité par la Mairie de Paris vient de sortir : auteurs : Odette Christienne et Frédéric Plancard
Préfacé par Bertrand Delanoë, le Maire de Paris, cette nouvelle publication traite de la Résistance au sein du régiment des Sapeurs-Pompiers de Paris

- Pompier de Paris, résistant et pionnier du sauvetage par hélicoptère : le destin de l’Erbaton  Frédéric Curie (1906-1956) par Frédéric Plancard
Extrait du Bulletin de la Société d’Emulation de Montbéliard, 2010
Document disponible à la Société d’Emulation de Montbéliard, Hôtel Beurnier-Rossel,
8 place Saint-Martin – 25200 Montbéliard

 

ARTICLES

- Article dans le sapeur-pompier magazine janvier 2011 : Le Sapeur Pompier et la Rosière (cf rubrique article)

-  Article paru dans la revue "CIVIQUE" (n° 200 AOUT - SEPTEMBRE 2011) du ministère de l'Intérieur qui traite sur la création du bataillon des Sapeurs Pompiers de Paris (cf rubrique article)

DVD

DVD 1 : Les soldats du feu, l’histoire des sapeurs-pompiers de Paris
A l’occasion de la célébration du bicentenaire du bataillon des sapeurs-pompiers de Paris, le documentaire Sauver ou périr retrace l’histoire de ce légendaire corps militaire et de ces combattants du feu fidèles à leur devise. A travers des images d’archives et des témoignages poignants, le film montre comment, depuis sa création par Napoléon 1er en 1811, la brigade parisienne a su gagner le coeur de tous les français par son courage et son dévouement

DVD 2 : Pompiers de Paris
Immersion au sein de la 9ème compagnie des sapeurs-pompiers de Montmartre : le reportage Pompiers de Paris accompagne le quotidien passionnant, parfois surprenant mais jamais routinier, de ces soldats du feu. Les actions des sapeurs-pompiers sur le terrain sont aussi diverses qu’inattendues : lutte contre les incendies, accidents de la circulation, menace NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique), qu’elle soit d’origine industrielle ou terroriste, secours aux victimes, mais aussi interventions moins éprouvantes.

DVD 3 : 7 jours à Bucarest, secrets d’une révolution
Décembre 1989 : les rues de Bucarest s’embrasent, la révolution roumaine est en marche et conduira à la fin de la dictature de Ceausescu. De tous les pays de l’Est ayant renversé les régimes en place après la chute du mur de Berlin, la Roumanie fut le seul où cette métamorphose se fit dans le sang. Au coeur de ce soulèvement, une équipe de sapeurs-pompiers de Paris est plongée pendant sept jours dans une mission à haut risque. Observateurs privilégiés de ces évènements, ils témoignent de l’ambiance dans la capitale et de leurs contacts avec la population, entre peur, dénuement, protestation et immenses espoirs.

Réalisateurs : Alain Pitten et Yves Billon (Les soldats du feu) et
Nicolas Dalaudier (Pompiers de Paris)
Documentaire
Une coproduction ALCHIMIC Films, Zaradoc, ECPAD
2009/2010

Durée totale : 2h47
DVD 1 : 62mn - DVD 2 : 53mn - DVD 3 : 52mn

Isabelle Solano

Chef du département marketing et prospective
tél : 01 49 60 58 71Fax : 01 49 60 52 40
ECPAD2 à 8 route du Fort94205 Ivry sur Seine Cedex

isabelle.solano[at]ecpad[dot]fr

TIMBRES POSTES

  • Un timbre-poste commémorant la création du corps des sapeurs-pompiers de Paris est émis depuis le 16 septembre 2011 par la Poste

 

 

Ce lot de 6 souvenirs philatéliques met à l'honneur les Sapeurs-Pompiers de Paris au travers de leurs 200 ans d'existence. Chaque souvenir se compose d'une carte dans laquelle est inséré un feuillet contenant chacun un timbre issu du bloc "Sapeurs-Pompiers de Paris".

Ce document philatélique est consacré au bloc émis sur les Sapeurs-Pompiers de Paris.

Le document philatélique est un produit destiné aux philatélistes mais aussi au grand public. On y retrouve le timbre, la gravure, le timbre à date 1er jour et le cachet sec de l’imprimerie de Périgueux. Le texte et les illustrations ont été spécialement et uniquement créés pour ce document. Il est imprimé sur du vélin d’Arches.
Le document double est au format 420 x 297 mm ouvert et 210 x 297 mm fermé. Il est imprimé à l'extérieur en OFFSET, ce qui permet une entière liberté de couleurs pour illustrations et textes, et à l'intérieur en taille-douce avec un maximum de 3 couleurs autorisées, chaque couleur étant imprimée en bande horizontale qui recouvre les 2 pages

Ce lot de 6 souvenirs philatéliques met à l'honneur les Sapeurs-Pompiers de Paris au travers de leurs 200 ans d'existence. Chaque souvenir se compose d'une carte dans laquelle est inséré un feuillet contenant chacun un timbre issu du bloc "Sapeurs-Pompiers de Paris

 

 

MUSEE

 

 

EMISSIONS TELEVISEES OU INTERNET

Sur la 5

à voir en streaming  sur Pluzz.fr

Pompiers, brigades insolites

Documentaire - 53min - Diffusé le 09-10-11

La Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris vient tout juste de fêter ses 200 ans. C'est le plus vieux corps de pompiers...

La Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris vient tout juste de fêter ses 200 ans. C'est le plus vieux corps de pompiers professionnels au monde, créé sous l'Empire à la suite d'un incendie auquel Napoléon Ier réchappa.

 

Sur TV28

L’Animation des sapeurs-pompiers de Paris à la répétition du défilé du 14 Juillet 2011 sur les Champs élysées..

Le site de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Le spectacle de la nuit du feu pour le bicentenaire des sapeurs-pompiers de Paris.

 

TVIDF.FR

Reportage web télévisé de la web tv francilienne TVIDF - Réalisation journaliste Eric Minsky-Kravetz.

A l'occasion du bicentenaire de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, exposition éphémère des engins historiques du patrimoine de la brigade, pour certains datant d'un siècle, comme un véhicule d'incendie du constructeur français Delahaye de 1913 (autopompe Delahaye-Tarcot). Après un stationnement de quelques heures Place de l'Opéra, les sapeurs-pompiers aux volants de leurs antiques véhicules ont réalisé une parade très remarquée et appréciée dans les rues de Paris, en passant par l'Avenue de l'Opéra, la Place du Carrousel du Louvre, le Quai François Mitterrand, le Quai du Louvre, le Quai de Gesvres pour enfin rejoindre la Place de l'Hôtel de Ville où l'exposition devait se poursuivre jusqu'au lendemain, jour de la Fête Nationale, une manière originale d'aller à la rencontre des Parisiens. Interviews du colonel Pascal Le Testu, de l'adjudant-chef Didier Didry et du capitaine Emmanuel Ranvoisy.

Reportage web télévisé de 22 minutes du mercredi 13 juillet 2011 à Paris de la web tv de Paris Ile-de-France et de la diversité francilienne tvidf.

Mise à jour le Dimanche, 11 Décembre 2011 15:57
 
rssNotre Flux RSS