Accueil
A.H.D.S PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Webmaster   
Mercredi, 24 Juin 2015 17:30

 

Photo :

 

Photo :

 

L'assemblée générale du Groupement des Hauts-de-Seine s'est tenue le samedi 25 mars 2017 dans la salle de l'ATRIUM à Rueil-Malmaison.

 

Conformément à la tradition, un hommage a été rendu aux anciens récemment disparus. A l'issue de la minute de silence, le président a remercié les municipalités de Rueil-Malmaison et de Courbevoie pour leur soutien ainsi que les personnalités présentes.

 

Les rapports du secrétaire général et du trésorier ont été approuvés à  l'unanimité.

 

Le tiers sortant a été reconduit à l'unanimité, à savoir Monsieur DURAND (vice-président) et à Messieurs BERGE et MARSAC (administrateurs).

 

Les deux temps forts de la réunion ont été l'intervention du Colonel LEBOT, président fédéral et la présentation du Capitaine GOAZIOU, Commandant la 28ème compagnie et représentant le Général Commandant la brigade.

 


 

Intervention du président de la FNASPP

 

Photo :

 

Le Colonel LEBOT a félicité le président LAMANT pour son dévouement à la tête de l'amicale qu'il a créée il y a 45 ans, alors qu'il était en activité à la 16ème compagnie, soulignant l’itinéraire remarquable parcouru depuis lors. Rebondissant sur un constat du secrétaire relatif aux inquiétudes qu'inspire le manque d'enthousiasme des jeunes pour prendre la relève de leurs anciens il a abordé les principales solutions envisageables pour limiter les dégâts, à savoir encourager et soutenir les amicales de compagnie, s'investir davantage dans les activités de mémoire et solliciter le commandement de la brigade pour que des représentants de la FNASPP soient systématiquement invités aux côtés des jeunes lors des cérémonies officielles. Il pense que le Général GALLET, qui devrait logiquement succéder au Général BOUTINEAU, est très attaché aux anciens et en espère un  soutien actif.

 

La FNASPP manque de personnel au niveau de son conseil d'administration. Un appel à volontaires est lancé.

 

La Fédération a commencé à réfléchir aux modalités de célébration de son soixantième anniversaire en 2018.

 

La Fédération souhaite pouvoir s'installer dans les futurs locaux de l'ADOSSPP (Boulevard BOURDON) le projet devant être présenté prochainement à la commission « ad hoc » de la Préfecture de Police. Elle envisage de vendre sa propriété du Boulevard GOUVION SAINT-CYR, dont la valeur actuelle est estimée à un montant de 950,000 Euros. Le produit de la vente permettrait à la FNASPP de vivre sereinement une vingtaine d'années.

 

Pour terminer le Colonel LEBOT, qui a assuré les fonctions de président fédéral depuis 20 ans, a informé l'assemblée générale qu'il ne sollicitera pas le renouvellement de son mandat en 2018.

 

Présentation du Capitaine GOAZIOU

 

Photo :

 

La dernière mesure importante de réorganisation a été la création en 2011 du groupement des appuis spécialisés (GAS).

 

Les feux ne représentent que 3 % des interventions alors que les demandes d' « assistance à victimes » continuent à augmenter rapidement. Pour différencier les appels justifiés des appels farfelus ou non motivés, une « plate-forme de dé-bruitage » a été mise sur pied conjointement avec la préfecture de police. L'expérience s'est avérée particulièrement concluante.

 

La brigade ambitionne de pouvoir faire face à 10 alertes attentats simultanées. Elle profite pleinement des progrès de la médecine militaire (médecine de guerre avec traitement et mise en condition des blessés sur le terrain augmentant grandement les chances de survie) ainsi que de la compétence des armées dans le domaine NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique).

 

Au plan opérationnel, il y a confirmation de la modularité des engins-pompe (PS/VSAV omnibus pour reprendre une expression bien connue des anciens) et de la mise en place de VL /chef de garde. Compte-tenu du service de plus en plus allégé des SP professionnels, la brigade n'a pas d'autre choix que de faire un geste, le nombre de gardes mensuelles passant de 15 à 12.

 

Les effectifs actuels de la BSPP s'élèvent à 8.500 hommes et femmes dont 5 % détachés à l'extérieur. Les flux de recrutement sont difficiles à gérer : Les années passées, 80 % des recrues étaient titulaires du baccalauréat. Aujourd’hui, le niveau va du BEPC au BTS. La filière « secours à victimes » a été supprimée. Par contre, la brigade recrute de plus en plus de spécialistes et techniciens expérimentés, directement exploitables. L'efficacité recherchée est au rendez-vous.

 

Pour conclure, le Capitaine GOAZIOU a cité quelques nouveautés qui donnent satisfaction : Cours de secourisme dans les CS au profit des civils et associations, véhicule appui communication nouveau casque et nouvelle tenue de feu (rouge) etc.

 

Les anciens de la 16ème Compagnie ont été heureux d'apprendre qu'un nouveau CS Rueil serait construit à proximité du Mont Valérien (NDLR : On en parlait déjà dans les années 70, tout vient à point à qui sait attendre!)

 

***

 

A l'issue de la présentation du Capitaine GOAZIOU, une émouvante cérémonie a eu lieu à l’extérieur avec dépôt de gerbe et appel des « morts au feu », suivi de la Marseillaise chantée.

 

Photo : Photo :

 

Photo :

 


 

Une remise de récompenses a conclu l'assemblée générale 2017,

 

Photo : Photo : Photo :

 


 

Photo : Photo : Photo :

 


 

Remise d'une récompense au Caporal Chef LOURO Adrien. Il est arrivé au centre de secours Rueil Malmaison le 1er novembre 2015.

Jovial et enthousiaste, il s’est rapidement intégré au centre de secours. Gradé particulièrement disponible notamment au sein de la remise du centre de secours, il s’investit sans compter afin d'obtenir les meilleurs résultats lors des différents contrôles techniques. Doté de belles qualités pédagogiques et s'exprimant parfaitement, il possède d'excellentes connaissances opérationnelles qu'il applique tant en manœuvre que sur intervention.

 

Il s’est particulièrement distingué le 16 janvier 2017 lors d’une intervention pour FEU dans une maison de retraite Avenue de Fouilleuse à Saint Cloud. Ci-dessous le récit de ses actions :

 

« Engagé en tant que 2ème chef d’équipe au Camion-Citerne Rural Rueil-Malmaison, le Caporal-chef Adrien LOURO s’est vu confié la mission de reconnaissance du niveau situé au 3ème étage d’un immeuble et dans des conditions initiales éprouvantes. Son professionnalisme et son expérience conjugué à sa dextérité lui ont permis de localiser rapidement une femme âgée intoxiquée par les fumées et de procéder à son sauvetage au moyen de la cagoule d’évacuation et ensuite de réaliser la mise en sécurité de deux personnes âgées. Ces actions ont été déterminantes pour la survie de ces personnes et la réussite de l’intervention. »

Photo : Photo :

suivie du verre de l’amitié, offert par la Municipalité de Rueil-Malmaison et du traditionnel repas dansant sous le signe de la camaraderie et de la bonne humeur.

Photo :

 

Toutes les photos du jour

 

Mise à jour le Samedi, 13 Mai 2017 18:40
 
rssNotre Flux RSS